Téléphone

Contact

Rechercher

LinkedIn

Formuler en nutrition animale avec les huiles essentielles

Article 2 - Formuler en nutrition animale avec les huiles essentielles

La formulation de produits de nutrition animale à base d’huiles essentielles requiert de nombreux savoir-faire et impose de suivre des règles avant d’aboutir à des solutions stables, industrialisables avec la garantie de la biodisponibilité des actifs, du bon dosage une fois dans l’aliment ou dans l’eau de boisson.

Dans cet article, découvrez comment formuler avec les huiles essentielles.

Téléchargez le guide pour en savoir plus sur les huiles essentielles en nutrition animale !

 

1/ Les prérequis

 

Un travail de cadrage ou la rédaction d’un cahier des charges exhaustif est un prérequis indispensable pour bien poser :

  • le contexte zootechnique,
  • les contraintes techniques,
  • les contraintes réglementaires,
  • les contraintes industrielles
  • et évidemment les contraintes économiques.

Une fois que les objectifs de performance sont identifiés et posés, le travail de formulation peut démarrer.

 

 

2/ Le choix des huiles essentielles

 

 

Le choix des huiles essentielles utilisées va se baser sur l’efficacité recherchée. Pour optimiser l’efficacité, plusieurs huiles essentielles peuvent être combinées ensemble : cela forme le « cœur ».

Les huiles essentielles choisies devront également être autorisées par la réglementation et être présentes sur l’annexe I du registre des additifs du règlement CE 1831 /2003. Les notions de prix et de disponibilité entrent également en jeu dans la composition de ce cœur.

 

 

3/ La mise sur support

 

 

Une fois le cœur défini, nous allons passer à la mise sur support. Deux types de supports sont privilégiés en nutrition animale :

  • la forme poudre (à incorporer dans l’aliment en tant que tel)
  • la forme liquide principalement utilisée pour l’incorporation dans les eaux de boisson

Les formes poudres utilisent les propriétés adsorbantes ou absorbantes de certains excipients d’origine minérale (carbonate de calcium, terre de diatomées, silice, argiles) ou végétales (son de blé, poudre de rafle de Maïs) pour y déposer et y fixer l’huile essentielle ou le « cœur » réalisé au préalable.

Selon les propriétés chimiques des excipients, la formule peut contenir  jusqu’à 50% d’huiles essentielles.

 

Il est à noter que les huiles essentielles, utilisées à forte dose, peuvent entraîner des effets contraires voir êtres toxiques. Par exemple, il est recommandé de se baser sur les avis de l’EFSA lorsqu’ils existent afin d’adapter la quantité de l’huile essentielle ou de son actif principal en fonction des espèces visées.

La maîtrise du process de mise sur support est également un élément clef pour obtenir un mélange homogène. Lors de la phase de mélange et d’homogénéisation, la vitesse de rotation des mélangeurs, la délicatesse de brassage et l’intégration lente des huiles essentielles sont autant de facteurs garantissant une poudre de granulométrie régulière et un dosage des actifs conforme.

 

4/ Le conditionnement

 

Une fois la mise sur support réalisée, il est important de conditionner immédiatement  la préparation dans un emballage hermétique, pour éviter la perte des composés volatils les plus légers et garantir la qualité du produit dans les prémélanges ou les aliments complets.

Pour les formules sous forme liquide, l’excipient solide est remplacé dans ce cas par un mélange d’eau et de solubilisant. Les quantités choisies pour chaque ingrédient sont le fruit d’un travail précis afin de garantir l’homogénéité du mélange en tant que tel et sa bonne solubilisation dans le liquide final.

Dans les deux cas, le choix de l’emballage doit être fait en tenant compte de ses caractéristiques techniques devant assurer une bonne résistance aux agressions chimiques de certains composés des huiles essentielles.

Les préparations ainsi fabriquées et conditionnées peuvent être transportées en toute sécurité, et être utilisées comme prémélange ou comme aliment complémentaire (dans l’aliment, dans l’eau de boisson, dans les préparations de lait pour les jeunes ruminants).