Téléphone

Contact

Rechercher

LinkedIn

10 données sur le marché des produits d’hygiène buccodentaire

Vignette-Chiffres-marche-buccodentaire

A mi-chemin entre les produits médicaux et cosmétiques, les produits d’hygiène buccodentaires sont essentiels pour chacun. Loins d’être optionnels, ils couvrent à la fois le simple brossage de dent avec le dentifrice à bien plus grâce au bain de bouche ou spray buccal.

Mais quel est réellement l’état de ce marché ? Nos experts ont fait le point sur les principales données à avoir !

 

La naturalité : un enjeu de plus en plus prégnant

 

 

Le secteur des produits buccaux dentaire fait face à la même problématique que les autres produits cosmétiques : la naturalité.

Les mêmes tendances et volontés des consommateurs qui sont apparues pour les cosmétiques classiques il y a quelques années apparaissent aussi pour ces produits bucco-dentaires : les consommateurs sont demandeurs de transparence et de matières premières d’origine naturelle. Et cela sans négliger la qualité et l’efficacité de leurs produits.

Pour cela des solutions végétales peuvent permettre de formuler vos produits avec plus de naturalité.

 

 

Un marché en croissance continue

 

  1. Selon Statista, plateforme de données économiques mondiales, le marché des produits de beauté écologiques et biologiques en France est en progression constante depuis le début des années 2000. Cela représentait 450 millions d’euros en 2015 contre 336 millions en 2010.
  2. Le constat est le même au niveau mondial : le poids économique de ce marché a plus que doublé en une décennie, passant de 6,1 milliards d’euros en 2007 à 13,43 milliards d’euros en 2017.
  3. Le marché mondial des produits buccodentaires atteignait 6% du marché de l’hygiène en cosmétique en 2017, soit 36 milliards de dollars. Depuis 2013, ce marché est en constante augmentation (+3,6% entre 2013 et 2017) et prévoit encore une hausse de 3,1% entre 2017 et 2024, ce qui équivaut à 45 milliards de dollars.
  4. Concernant le marché français, les produits d’hygiène bucco-dentaire se maintiennent notamment grâce au segment des dentifrices. Les dentifrices représentent donc l’unique segment du marché de l’hygiène corporelle qui a bénéficié d’une hausse des ventes en valeur en 2017. L’industrie française des dentifrices compte 22 entreprises, le marché est donc relativement concentré en France, et la majorité de la production en valeur est assurée par les sites de production des filiales des grands groupes internationaux (tel que Procter & Gamble ou Colgate-Palmolive par exemple).
  5. Pour la catégorie bio des dentifrices, les marques proposent des offres centrées sur les ingrédients naturels tels que le charbon, la coco, les huiles essentielles. Ce pari est gagnant car en 2020, la croissance annuelle des dentifrices bio a été de 71,4%.

 

 

 

Des attentes consommateurs toujours plus élevées

 

En effet, une partie grandissante des consommateurs se tournent vers des articles élaborés à partir de produits plus sains naturels et/ou bio et on observe également un engouement pour les dentifrices « fait maison ».
Au même titre que le parfum, la texture, le packaging, la communication ; la composition naturelle devient une caractéristique pour se différencier.
Les fabricants rendent le dentifrice glamour et tendance, avec une expérience sensorielle.
Les parabènes, le triclosan et le dioxyde de titane sont mis de côté au profit d’alternatives naturelles, telles que les plantes ou huiles essentielles.

Le potentiel de croissance est réel car sur l’ensemble du secteur des produits d’hygiène corporelle, le segment bio et/ou naturel reste encore un marché de niche qui ne représente pas plus de 2% du secteur (Xerfi)

 

Quelques données :

  1. Si aujourd’hui, le nombre d’utilisateurs de dentifrice bio en France est de 2,8 millions ; la consommation est amenée à augmenter selon le suivi de la fréquence préconisée du brossage de 2 fois par jour.
  2. Les dentifrices « classiques » restent les plus utilisés par les consommateurs français en 2018.
  3. Selon un rapport Kantar Média, plus de 20 millions de français en avait l’usage dans l’année, un nombre toutefois en baisse par rapport à 2014 (22,8 millions).
  4. Cette baisse se constate d’ailleurs pour tout type de dentifrice, à l’exception des produits bio, en légère hausse en 2018 (de 2,4 à 3,2 millions d’utilisateurs).
  5. Parmi les types de dentifrice les plus vendus, on retrouve les multi-protections, les gencives sensibles ou soins totaux.

 

Face à des demandes de plus en plus fortes des consommateurs pour des produits “naturels”, les entreprises du marché des produits buccodentaires ont un véritable enjeu à relever pour intégrer plus de naturalité dans leurs formulations.